samedi 25 janvier 2014

Encours patchworks


Bonjour, bonjour !  



J'ai prévu de faire un quilt pour chacun 
de mes petits enfants. 

Ce modèle m'a inspiré pour Loona.



Il faut pour le faire assembler une ribambelle de petits carrés

Appliquer une kyrielle de coeurs 



Après avoir été une adepte du patchwork traditionnel,
je deviens accro au patch machine surtout pour les grands ouvrages comme celui-ci. 

Une découverte me change la vie, 
j'utilise désormais une toile sur laquelle les bouts de tissus s'accrochent spontanément. 
Je peux la plier pour la ranger et la déplier en retrouvant les pièces de tissus telles que je les avais préparées. 
C'est vraiment génial ! 


Il attend sagement que je m'occupe de lui car pour l'instant , c'est le  patch de mon fils qui est sous l'aiguille.


Je vous explique ! 

Alors que je matelassais mon premier grand patchwork à la main


mon fils est venu s'installer à côté de moi et s'est couvert avec. Il l'a trouvé bien agréable chaud, bien c et m'a demandé de lui en faire un. 

Ce que j'ai fait bien entendu pour son anniversaire.  C'était en 2001, il avait 10 ans. Il 24 ans aujourd'hui et son patch a bien vécu. Il l'a emmené partout où il devait dormir. 
 Son quilt a bien souffert d'autant que pressée par le temps je ne l'ai pas assez matelassé.  


Je ne voyais pas comment raccommoder ce genre de déchirures sur du Log Gabin. 



Et puis, il m'est  venu l'idée de me servir de la technique du piqué libre pour laquelle je me passionne depuis quelques mois. 

J'ai trouvé  des  méandres (ou vermicelles) me permettrait de réparer les dégâts, et de toute façon perdu pour perdu ... je ne risquais pas grand chose. 
ueJe m'attelle donc au travail de mon mieux. Cela reste du raccommodage et je manque de pratique. Mais c'est en forgeant qu'on devient forgeron n'est-ce pas ? 

Après quelques heures passées à la machine : 

de loin , 
 sur l'envers on voit un peu mieux la surface quiltée, 

de très près, les déchirures réparées. 



Mon raccommodage n'est pas du grand art mais malgré tout, je pense que Michaël sera content du résultat, il pourra, je l'espère, profiter encore quelles années de son patch. 

J'ai encore au moins 6 heures de travail pour le finir, il me reste les bords à faire puisque pour quilter, il faut partir du milieu pour aller ensuite vers les côtés.

Peut-être que cet article vous donnera des idées pour réparer de vieux patchs et vous essayer au piqué libre. 
Si c'est le cas,  je serais ravie de le savoir et partager votre expérience. 


Merci de votre visite, profitez bien de votre journée.